Cpf » Formation » Qui peut vendre de la formation CPF ?

Le CPF représente une aubaine pour la plupart des bénéficiaires mais il l’est également pour les formateurs éligibles. Ce dispositif permet aux salariés et aux demandeurs d’emploi de suivre des formations sans rien débourser. Plus de 23 milliards d’euros en moyenne sont encaissés par la caisse de l’Etat. Ce qui représente une grosse source de revenu pour les organismes de formations. Mais qui peut alors vendre de la formation CPF ? La réponse dans la suite. 

Vendre de la formation CPF : des organismes éligibles

Source image : pixabay

Créer une formation professionnelle reste insuffisant pour vendre de la formation CPF. Il est important d’obtenir un agrément pour pouvoir proposer un financement avec le CPF. Pour rappel, le CPF est :

A découvrir également : Comment payer ma formation avec mon CPF ?

  • Un Compte Personnel de Formation.
  • Un compte permettant aux actifs d’obtenir des droits à la formation.
  • Un compte permettant de bénéficiant un crédit plafonné à 5000 euros et 8000 euros pour les travailleurs peu qualifiés.

Ce CPF est accessible à tous les actifs dès 16 ans jusqu’à l’âge de départ à la retraite. Le CPF est donc un mode de financement le plus facile à décrocher car il s’agit d’un droit à la formation. Pour l’obtenir, il suffit simplement de : 

  • Déposer sa demande sur moncompteformation.gouv.fr.
  • Attendre l’acceptation de sa demande.
  • Obtenir son financement.

En tant que formateur, il est important de vendre de la formation CPF, c’est-à-dire, une formation éligible à ce mode de financement afin d’assurer un taux de conversion beaucoup plus avantageux. Grâce à cela, il n’y a plus de problème concernant le prix de ses formations. 

Sujet a lire : Peut-on annuler l'achat d'une formation CPF et se faire rembourser ?

Tous les formateurs professionnels ne peuvent pas alors vendre une formation CPF, il faut être éligible à ce dispositif. On peut d’ailleurs proposer des offres de formations attractives et des offres Premium aux candidats bénéficiaires d’un CPF sans que cela puisse impacter son taux de conversion. 

Pour un formateur, le CPF est aussi considéré comme : 

  • Une preuve d’autorité de sa formation.
  • Un gage de crédibilité de sa formation professionnelle.
  • Un garant du paiement des offres de formation que l’on propose.
  • Un garant d’aucun risque d’impayé.

Vendre de la formation CPF : obtenir un agrément

Pour vendre de la formation CPF, il faut carrément obtenir un agrément. Rappelons qu’une formation éligible au CPF doit être certifiante, c’est-à-dire qu’elle doit fournir un diplôme. 

Voici alors quelques étapes à franchir pour vendre de la formation CPF.

Proposer une formation professionnelle

Pour qu’une formation soit éligible et enregistrée au CPF, il faut obtenir un statut de : 

  • EL.
  • EIRL.
  • Auto-entrepreneur.

Ou alors, son activité doit être aussi exercée avec une société enregistrée en France comme SARL ou SAS. Il faudrait aussi tenir une comptabilité et réaliser quelques démarches. Outre cela, il existe un autre critère sur lequel se concentrer. Il faudrait que les compétences proposées soient en corrélation avec la situation réelle de travail. Ce qui veut dire que la formation proposée doit être professionnelle. 

Rendre sa formation certifiante

Pour rendre sa formation certifiante, il existe des critères d’éligibilité sur lesquels se focaliser. En effet, sa formation doit au moins rentrer dans l’une des catégories suivantes : 

  • Proposer une formation enregistrée au RNCP ou au RS.
  • Proposer des formations permettant d’obtenir une certification de qualification professionnelle.
  • Proposer des formations permettant l’obtention des connaissances académiques, c’est-à-dire, équivalentes au lycée.
  • Proposer des formations qualifiantes ou diplômantes.
  • Proposer des formations d’aides à la création d’entreprise.
  • Proposer des bilans de compétences à ses clients.

Faire une demande d’enregistrement au RNCP

Il est aussi obligatoire de faire une demande d’enregistrement au RNCP en passant par France Compétences. Cet organisme impose des critères de validation de sa candidature : 

  • Les bénéficiaires ont un parcours cohérents avec sa formation.
  • La formation favorise l’accès et le retour à l’emploi.
  • Fournir des activités, des compétences acquises et un cadre d’évaluation de qualité.
  • Proposer des évaluations sévèrement contrôlées.
  • Proposer des évaluations cohérentes avec sa formation.
  • Tenir compte des contraintes légales et réglementaires.
  • Proposer la validation des acquis de l’expérience ou VAE.

Enfin, il ne reste plus qu’à faire une déclaration de sa formation afin d’obtenir une certification Qualiopi. 

Source image à la une : pixabay

Qui peut vendre de la formation CPF ?